Biodiversité et vie locale non loin de notre gîte

/, Patrimoine, Tourisme/Biodiversité et vie locale non loin de notre gîte

Biodiversité et vie locale non loin de notre gîte

Une 1/2 journée instructive non loin de notre gîte pour découvrir la vie locale…

Le musée du Revermont, installé dans l’ancienne mairie – école du village de Cuisiat, est situé à une vingtaine de kilomètres de notre gîte de groupe. Il présente à travers la présentation d’objets d’époque, les caractéristiques de la vie des habitants du Revermont.

 

Le Revermont est situé sur deux départements: le sud du Jura et le nord de l’Ain. Ancienne région viticole, le sud Revermont a perdu son activité agricole à la fin du XIXème siècle lors de la crise du phylloxéra qui signa la mort du vignoble local. L’activité viticole a laissé des traces: habitat vigneron et nombreux objets exposés dans ce musée (hottes, pressoir à vin de paille, outils…). A Aromas, lieu de nos gîtes, l’activité viticole était également présente avant l’attaque du phylloxéra. Certaines maisons du village possèdent des caves enterrées; de nombreux tonneaux et outils existent encore, en témoignent ceux de la cour de notre grand gîte. Un propriétaire de notre gîte de groupe  était d’ailleurs négociant en vin au XIX ème siècle.

Le musée du Revermont présente également l’activité de l’ancienne manufacture de faïence de Meillonnas située au château. Cette manufacture tenait sa réputation de la finesse de ses décors: rose, tulipe, oeillet déchiqueté, anémone, marguerite et myosotis en cocarde, décors très prisés au XVIII et XIXème siècles. Entre 1760 et 1870, un siècle de travail et de savoir-faire sont présentés dans ce château du XIVème transformé en structure semi-industrielle typique de la fin du XVIIIème siècle.

Etre enfant dans le Revermont est le 3ème thème abordé par le musée du Revermont. Le phénomène caractéristique des territoires de nos campagnes sous l’Ancien Régime et jusqu’au 19 e siècle était la mise en nourrice des nouveaux-nés à la campagne. Cette pratique initialement adoptée  par la noblesse s’étendit à la bourgeoisie des villes. De plus, 90% des enfants abandonnés dans les hospices de Lyon, Bourg-en-Bresse ou Mâcon étaient placés dans les villages les plus pauvres du Revermont et du Bugey, notamment dans  les villages les moins viticoles. Ces enfants fournissaient une main d’œuvre modique pour aider aux travaux des champs et au gardiennage des bêtes. Le musée expose de nombreux objets de la petite enfance jusqu’aux années d’écoliers: jouets, panier de cantine, vêtements à emmailloter, cahiers d’écoliers, photographies de classe…

 

Le dernier thème abordé par le musée est la présentation d’un potager-verger conservatoire des espèces végétales en voie de disparition. Les 3/4 des espèces ont disparu au cours des deux derniers siècles en raison du développement de l’agriculture intensive. Le musée a pour mission de préserver les anciennes variétés et de les promouvoir afin de préserver la biodiversité domestique. 650 plantes locales oubliées sont cultivées sur 1 hectare.

Le musée est ouvert du 1er mai au 1er novembre tous les jours de 10h à 12h30 et 13h30 à 18h sauf  le mardi et le mercredi. Visite libre pour les individuels ou organisée sur rendez-vous pour les groupes. Réservation au 04 74 51 32 42.

Le musée est situé à 20 km de notre gîte, à moins d’1/2 h de route du gîte. Il peut être une étape intéressante à l’occasion d’une journée découverte de la Petite Montagne, circuit proposé dans la rubrique Activités – circuits motorisés de notre site internet.

Tarif entrée 4€. Gratuit pour les moins de 26 ans

 

By |2017-09-12T13:27:45+00:0013 juin 2017|En famille, Patrimoine, Tourisme|