Randonner non loin de nos gîtes de groupe: Oliferne

/, En famille, Patrimoine, Tourisme/Randonner non loin de nos gîtes de groupe: Oliferne

Randonner non loin de nos gîtes de groupe: Oliferne

Le pic d’Oliferne à moins d’1/2 heure de nos gîtes

Cette randonnée facile démarre au hameau de Boutavant, commune de  Vescles, située à 1/2h de nos gîtes de groupe et de nos chalets. C’est une randonnée chargée d’histoire et de légendes. Le chemin d’un peu plus de 7 km, balisé en jaune,  vous mène vers les crêtes de Chavannes. Plusieurs belvédères vous permettront ainsi d’admirer les magnifiques paysages de la vallée de la Valouse,  de la chaîne du Haut-Jura, du Mont Blanc par temps clair. Ce chemin vous mènera ainsi  jusqu’aux ruines du château d’Oliferne pour redescendre par le chemin de ronde jusqu’au départ. Le sentier est jalonné de panneaux explicatifs. Aussi vous découvrirez les murs d’enceinte, les ruines du logis du château et la citerne.

Ce château fut construit au XIIIème siècle. A 807 m d’altitude, il domine les vallées de l’Ain, la Bienne, le Lyonnais,  la Savoie, le Bugey, la Bresse et la Bourgogne. Les Romains avaient déjà établi un poste d’observation sur la navigation de l’Ain et la Bienne. Cela  fait de lui une prise de choix historique car il avait la réputation d’être imprenable. Aussi fut-il plusieurs fois détruit et reconstruit  jusqu’au passage des troupes du roi de France au XVIème siècle qui saccagèrent de nombreux châteaux et villages de la Petite Montagne, région où sont situés nos gîtes de groupe et nos chalets.

Une célèbre légende raconte qu’un cruel seigneur habitait la forteresse. Il était toujours en guerre avec les seigneurs voisins. Ce seigneur fut un jour vaincu par un de ses innombrables ennemis qui tentaient en vain de conquérir le château. Celui-ci s’échappa mais ses trois filles  furent capturées. Elles furent alors enfermées vivantes dans un tonneau hérissé de pointes de fer. Ce tonneau fut lancé du haut de la falaise, rebondissant sur les flans de la falaise  jusque dans la rivière d’Ain. En souvenir, les trois collines sur la rive gauche de l’Ain sont appelées les Trois Damettes.

 

 

By |2018-08-07T13:02:57+00:007 août 2018|balade, En famille, Patrimoine, Tourisme|